Docteur Le Clouërec

Le lundi toute la journée consultation à la Nouvelle Clinique du Tondu :
46, avenue Jean Alfonséa
33270 - Floirac

Le mercredi toute la journée et le
jeudi matin consultation au :
17 rue de la Jeunesse
33700 Mérignac
Tél : 05 64 21 00 40
Fax : 05 56 55 12 98

Prothèse du genou

L’articulation du genou quand elle s’use (arthrose ou rhumatismes inflammatoires) génère des douleurs et des déformations du membre inférieur.

L’implantation d’une prothèse du genou est avant tout une opération chirurgicale qui doit permettre de soulager la douleur. C’est l’intensité de celle-ci qui décidera le plus souvent le patient au geste chirurgical.

La mise en place de la prothèse entrainera, dans la grande majorité des cas, la disparition des douleurs. Elle améliorera la mobilité articulaire mais dans la plupart des cas ne permettra pas de retrouver une flexion normale. Elle offrira de nouveau au patient la possibilité de marcher, de monter et de descendre les escaliers sans difficultés. En revanche, en raison de l’usure rapide de la prothèse lors des activités sportives, cette opération est déconseillée aux patients jeunes.

La décision d’intervention nécessite un examen clinique précis afin d’évaluer la perte fonctionnelle du patient, un examen radiologique complet permettant de mesurer l'usure des cartilages du genou et les axes des membres inférieurs. Tous ces éléments détermineront le type de prothèse à privilégier : unicompartimentale, totale à glissement ou à charnière rotatoire. L’ensemble du bilan permettra également de dépister des pathologies associées de hanche ou de colonne vertébrale qui peuvent être à l’origine de douleurs trompeuses de genou et qui nécessitent d’autres types de traitement.

La prothèse du genou qui sera implantée lors de l’opération comportera des éléments métalliques (alliage de chrome cobalt) et des éléments plastiques (polyéthylène haute densité). Le docteur Le Clouërec pose toutes ses prothèses avec une assistance informatique. La navigation informatisée permet d’améliorer de manière significative la qualité de l’implantation des pièces prothétiques, en particulier elle assure une correction particulièrement efficace de l’axe du membre inférieur. Cet élément est essentiel à la durée de vie de la prothèse.

Après l’intervention, le temps de cicatrisation est d’environ deux mois. La rééducation n’est pas impérative, elle dépend de l’importance de l’hématome et de la raideur préopératoire.

La conduite automobile peut être reprise à la fin du premier mois. L’abandon de cannes anglaises à l’extérieur nécessite en principe deux mois. Les activités de marche longue type randonnée ne sont en pratique reprises qu’au sixième mois.

S’agissant d’une prothèse comportant des éléments usables, l’économie articulaire en particulier en matière sportive est fortement conseillée.

La mise en place des prothèses totales de genou a un recul de quarante ans. Les bons résultats enregistrés justifient pleinement d’y recourir dans les formes sévères d’arthrose afin de restituer au patient une autonomie complète.



Référencé sur : Clictout - Tous droits réservés - Conception & réalisation : ClictoutDEV [2012] - Site réalisé avec le Module Impala version 12.07 - Mentions légales - Plan du site
Screenshots par Robothumb